Communiqué de presse

Cérémonie d’ouverture

février 25, 2017

Cérémonie d’ouverture de la première édition du Festival international du film Canada Chine

Depuis la conférence de presse du la première édition du Festival international du film Canada Chine le 8 septembre, le festival est devenu un cible du média. Nous nous demandions tous l’impact que pourrait avoir cet événement ainsi que les surprises qui nous réserve la programmation. Pour les curieux, la question se posait plutôt sur quelle star marchera sur le tapis rouge? Ou quelles équipes de tournage feront leurs entrés? Et à la tout fin, qui sera gagnant des prix CCATT?

Le 16 Septembre, le festival fut entamé avec une cérémonie d’ouverture au Musée des Beaux arts de Montreal. Nous vous invitons à découvrir cet événement à partir du recueil de photo ci dessous.

Certains fut surpris qu’un tel événement soit au musée. Mais la décision d’y avoir le tapis rouge ici fut unanime chez le comité, puisque le MDBA est une institution reconnue de calibre mondial qui s’engage à promouvoir la culture et les arts d’ici et d’ailleurs.

De plus, nous savons bien que le septième art est un discipline relativement jeune ayant à peine plus de 125 ans d’existence. C’est pour cette raison que nous croyons que de d’accueillir le début de ce festival du film au Musée serait un salut au monde du cinéma et à son impact dans l’histoire de la culture moderne.

Le tapis rouge est déroulé, les caméraman s’ont installé et maintenant les invités arrivent. Le spotlight fut mis sur le premier plan à l’entrée du musée. Des cinéastes, acteurs et producteurs venant de la Chine et de partout au Canada se sont rassemblés ici pour la prise de photo, certes, mais surtout, pour participer à ce grand événement.

Les ambassadeurs du festival Timothy Mokhov et Sienna Mazzone sont tous deux des acteurs de l’agence Sybille Sasse à Montreal. Ils ont tous présenté un numéro de bienvenue pour accueillir chaleureusement les invités. La participation de ces deux jeunes artistes souligne l’intention du Festival du film Canada Chine à grandir vers un brillant avenir.

La directrice exécutive du festival Dr. Song Miao et le Directeur du Centre D’innovation District 3 Mr. Xavier Henri Hervé ont partagé quelque mots pour souligner officiellement le début du festival.

Dr. Hervé et Dr. Song ont tous deux mis l’emphase sur les multiples caractéristiques unique du festival pendant leur discours. C’est-à-dire de promouvoir un échange culturel entre la cinéma Chinois et Canadien tout en mettant l’accent un alliage entre l’art et la technologie. C’est justement pour cette raison que le tapis rouge fut partagé d’avantage par des réalisateurs et leurs équipes. Nous voulons remettre la gloire à ses héros parfois trop méconnus.

La troupe de danse Sinha et l’artiste montréalaise Simon on faite une prestation pour entamer la cérémonie.

Tout au long de l’événement, les invités ont pu se servir l’application officiel de réalité augmenté du CCIFF. L’application les ont permis de scanner les affiches et livrets du festival pour visionner les bandes annonces des films en temps réel. À travers ses maintes forums, conférence, discussions et séminaire, la programmation du festival a été conçus pour unir l’interaction entre la technologie de fine point et le cinéma. Un autre exemple, les trophées officiels des prix du CCAT ont été créé à partir d’une imprimante 3d. Fondamentalement, les sciences et la technologies pousse de l’avant pour franchir de nouveaux horizons. Le CCIFF s’implique dans cette même philosophie en s’assurant d’apporter du contenu de dernière heure dans l’industrie du film, de la technologie, et des sciences.

Le Consulat générale de la République populaire de la Chine à Montréal et invité spécial M. Peng Jingtao a pu donner un discours en Français et en Chinois pour féliciter la foule pour un telle succès. Il a aussi reconnue la contribution du CCIFF dans l’échange culturel entre la Chine et le Canada.

La directrice culturel de la Ville Montréal Mme. Chantal Rossi a parlé au nom de la Mairie. En tant que destination pour les arts, Montreal connais déjà plusieurs festivals du films, mais elle sonne aussi la bienvenue pour une nouvelle plateforme de communication entre la culture Chinois et Canada avec l’arrivé du CCIFF. Mme Rossi a répondu favorablement au commentaire de M. Peng, en rappelant que le festival apporte un soutien pour l’initiative de collaboration artistique et entrepreneurial sur une base de compréhension mutuel entre les deux pays. C’est avec l’art du cinéma que les deux pays puisse accroître le respect, l’accord et l’apprentissage entre l’un et l’autre.

Un des partenaire les plus important du festival, le président de l’université Concordia M. Alan Shepard a souligné que l’école à de nombreux gradués qui se sont engagé dans le meilleur du film, et que certains ont même réalisé leur propre productions. Plusieurs membre de l’équipe du festival sont également étudiants à l’université Concordia. M. Shepard a rappelé à la jeunesse de continué à pousser leurs idées et de nourrir leurs créativités le plus que possible. Il en serait ravie de voir les résultats.

Brossard, la ville voisine de Montréal, compte une importante population Chinoise. Son Maire Paul Leduc a commenté que le festival invite les Canadiens à se faire une nouvelle idée du peuple Chinois. Nous portons beaucoup d’attention sur la Chine par rapport à sa croissance économique. Cependant, il faut aussi porter attention à sa croissance culturel et qu’on doit aider au gens d’ici afin de mieux connaître sa culture moderne.

Le réalisateur populaire de la 4e générations de cinéaste chinois, M. Xie Fei à déjà visité Montréal quatre fois. Aujourd’hui, comme président d’honneur du CCIFF, il avait plutôt l’impression qu’il arrivait à une fête d’un vieil ami plutôt qu’un festival. Selon lui, le mariage entre un festival du film et l’éducation est une façon de promouvoir l’industrie du film en poussant de l’avant. C’est dans ce milieu universitaire que nous pouvons explorer de nouvelles pensés et idées parmi un grand nombre de jeunes étudiants prometteur près à prendre la relève.

Une représentante du Premier Ministre du Canada nous a réservé toute un surprise: elles nous a apporté une lettre de félicitation venant de M. Trudeau lui-même! La lettre mentionne que cette année marque 46 ans depuis que le Canada et la Chine a rétabli ses lieu diplomatiques. La récente visite du Premier ministre de Chine a eu un grand impact sur les récentes relations bilatéral sino-canadienne et nous savions aussi que le premier ministre Chinois Li Kequia allait bientôt visité le Canada, incluant un stop a Montréal. Le festival se trouve à être à un moment important pour faire l’exemple de ce nouveau tournant diplomatique entre les deux gouvernements. Le premier ministre Trudeau dans sa lettre, mentionne que le CCIFF apporte des cinéastes Chinois et la culture Chinois au Canada qui par la suite encourage de nouveaux projets réalisation de film dans l’industrie d’ici. Une autre exemple des bienfaits de la communication et de la coopération entre les deux pays.

Mme Beverly Shaffer de l’Office National du Film s’est jointe aussi à cette première édition, et sera membre du jury officiel.

Durant la cérémonie d’ouverture, le centre montréalais de la Culture et des Arts Chinois et Feng Huang Wushu ont offert une prestation aux invités.

Le cinéma est un intérêt partagé par plusieurs. Par contre, les spectateurs ne peux voir le travail ardu qui se cache dernière chaque mise en scène, dialogue, décors, costume, etc. Le thème du festival donne la voix à tous ceux qui travaillent derrière les rideaux. C’est votre histoire, notre monde. Afin de rendre notre histoire plus excitant, ces cinéastes ont dû mettre tout leurs efforts et ce, sans répit. Le Festival du Filme Canada Chine offre une platform à ses artistes pour gagner des opportunités d’apprendre et d’arriver à de nouveaux projets.

Après la cérémonie d’ouverture, “le Maître Calligraphe” a été présenté en projection en tant que film d’ouverture. L’équipe de tournage et de production dirigé par le réalisateur Ding Yin Nan et Ding Zhen étant invités dire quelque mots devant la foule. Ils ont aussi souhaité au festival un grand succès. Bien sûr, la cérémonie d’ouverture n’est que le début, et nous croyions que dans les jours à suivre, que tous les mordus du cinéma en auront plein la vue!